L’isolation thermique par l’extérieur

PSE_graphité_maison_passive

 

Le système de chauffage va de pair avec l’isolation. Effectivement, il y a des méthodes pour avoir un rendement maximal, en utilisant moins de combustible, mais avant tout, il faut que l’isolation soit hermétique, et l’idéal serait d’adopter l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) pour une économie d’énergie efficace.

 

 

 

Les produits performants pour un meilleur rendement

Il existe plusieurs produits pour alimenter les chauffages dans le marché. Toutefois, les uns sont plus chers et les autres à faible rendement pour les mêmes quantités. Ces derniers temps, des produits innovants, naturels et de hautes performances alimentent les chauffages. Les granulés de bois sont un produit naturel, facile à utiliser et surtout rentable par rapport aux bois classiques. De plus, ils sont faciles à stocker et à utiliser pour plus de sécurité et de confort. Pour plus d’économies, les bûches de bois densifiés offrent une chaleur conviviale, quatre fois plus économique que les bûches classiques. De plus, ces bois sont écologiques, car fabriqués à partir de copeaux pressés sans aucun additif chimique. Pourtant, même en utilisant ces produits de qualités, s’il y a des failles sur l’isolation, ce sera peine perdue, car d’une part, il y aura une surconsommation d’énergie et d’autre part le rendement des chauffages sera plus faible.

 

Optez pour l’isolation thermique par l’extérieur

Pour augmenter la productivité de votre chauffage, l’ITE confère plusieurs avantages. En premier lieu, l’ITE fonctionne comme une enveloppe en supprimant les ponts thermiques, ce qui n’est pas le cas pour une isolation interne à cause des fuites sur les planchers et les murs. Puis l’ITE est écologique et respecte la RT 2012* d’où une baisse considérable de la consommation énergétique en évitant les déperditions de chaleur et de garder les murs à une température constante. Puisque les parois externes sont à température normale, la consommation en matière de chauffage baisse considérablement. Sans oublier les effets décoratifs qui mettent en valeur les façades lors des travaux d’isolation écologique, qui, tout en protégeant les murs externes, suppriment les écarts de températures.

 

*RT 2012 : La réglementation thermique française a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage. L’actuelle réglementation en vigueur est la réglementation thermique 2012 (RT 2012).